Principes de base

L’unité de l’être, le Dr. Andrew Taylor Still considère l’individu dans sa totalité. Pour lui une partie du corps atteinte signifie un déséquilibre de l’harmonie du corps entier.

  • Le principe d’homéostasie, qui est la faculté de notre organisme à s’auto-réguler et à s’auto-équilibrer.
  • A. T. Still a écrit: « La structure gouverne la fonction » et vice-versa. Mais il a rajouté qu’elles étaient interdépendantes. Un défaut de l’une retentit sur l’autre.
  • La règle de l’artère est suprême. A. T. Still pensait que le sang était capable de générer des substances nécessaires à maintenir l’immunité naturelle contre la maladie.
  • Le corps humain est une unité fonctionnelle. L’ostéopathe analyse son patient de façon holistique (dans sa globalité) afin de déterminer la cause de ses douleurs et ainsi traiter son patient sans s’attarder uniquement sur le lieu proprement dit de ces douleurs.

Citation-Still-02

  1. Crânien
  2. L’ostépathie cranio-sacrée a été crée par W.G Sutherland. L’ostéopathe, par son action manuelle, est capable de sentir des mouvements spécifiques au niveau du crâne. Ces mouvements sont rythmiques et tout l’art de sa palpation sera de déterminer la qualité et l’amplitude de ce mouvement. Ce mouvement alternatif est appelé Mouvement Respiratoire Primaire (MRP).
    Lire la suite »

  3. Viscéral
  4. L’ostéopathie viscérale concerne les organes internes ou viscères (foie, estomac, intestins, poumons..) et les membranes (fascae) qui enveloppent tous les muscles et viscères du corps humain. Le travail des fascae fut inauguré par Sutherland et développé par certains de ses élèves comme Rollin Becker.
    Lire la suite »

  5. Musculo-squelettique
  6. L’ostéopathie musculo-squelettique ou structurelle traite les blocages articulaires du corps humain qui sont appelés « lésions ou dysfonctions ostéopathiques ». Pour traiter ces perturbations mécaniques, on utilise des techniques exclusivement manuelles : soit des manipulations directes, soit des mobilisations par techniques de contractions musculaires (techniques myotensives) .
    Lire la suite »

  7. Fascia
  8. Les techniques fasciales consistent en un travail indirect. Le mouvement de correction se fera suivant les paramètres de plus grande mobilité.
    Lire la suite »

Retour